La Fournée Luxembourgeoise – En pleine transition

La Fournée Luxembourgeoise – En pleine transition
Gastronomie

Philippe Eder a beaucoup d’expérience en tant que pâtissier-boulanger, surtout au niveau de la gestion d’un tel commerce. « À l’époque j’avais douze magasins en France et un 13ième ici à Esch. Je les ai tous vendus, sauf un et je me concentre sur celui-ci, à Esch. » Issu d’une famille de boulangers, avec en addition des études de comptabilité, il a trouvé à Esch son endroit préféré pour travailler.

Sa recette est simple : proposer de bons produits à prix abordables. « Nos spécialités sont surtout les sandwichs, qui sont très populaires. Je dirais quand-même que tous nos produits valent la peine d’être goutés. Ils sont tous préparés sur place chaque jour avec beaucoup d’attention au détail. » Ainsi on y trouve des croissants croustillants, des éclairs sucrées, des petites tartes, des macarons de toutes couleurs et plein d’autres classiques.

Pour évoluer avec le temps, Philippe a décidé de complètement refaire l’intérieur de son commerce. Le propriétaire de l’immeuble a choisi de rénover la façade du bâtiment ancien pour faire revivre la beauté de l’architecture. Philippe profite alors de faire de même à l’intérieur. Cependant, il n’a pas encore fixé une date pour le début du chantier. « Ces travaux à l’extérieur prennent beaucoup de temps. Je dois alors me patienter un peu pour nous donner un nouveau look à l’intérieur. » Ensuite il précise que cela pourrait se faire en début 2022.

Pour Philippe, son développement professionnel a été une évolution naturelle. Ses parents étaient des boulangers et ils lui ont appris leur art depuis son plus jeune âge. Plus tard, un ami de ses parents avait l’intention de vendre son local commercial à Esch. « Je suis né dans ce métier, mes parents l’ont fait avant moi et une chose a mené à l’autre. Et me voilà maintenant ici à Esch. Je vais essayer de changer un peu le concept pour le futur, avec encore plus de focus sur les sandwichs et un intérieur plus confortable. » De bonnes intentions qui promettent – pour encore plus de délices à Esch.