May Boulangerie & Pâtisserie – Un délice brésilien

May Boulangerie & Pâtisserie – Un délice brésilien
Gastronomie

Valdirene et Marcelo sont arrivés au Luxembourg en 2022 avec leurs trois fils. Forts de 15 ans d’expérience dans le commerce au Brésil, ils ont ouvert May Boulangerie & Pâtisserie en plein milieu de la rue de l‘Alzette, apportant ainsi une touche brésilienne à Esch.

Des tartines salées au goût luxembourgeois

Parmi leurs spécialités, on trouve de délicieuses tartines salées. « Ces tartines sont fabriquées à base de pommes de terre. C’est très différent du pain qu’on connaît ici », explique Valdirene. Il s’agit d’une spécialité brésilienne à laquelle ils ont désormais ajouté une touche luxembourgeoise. Ainsi, les tartines salées sont disponibles avec du poulet et fromage crémeux, avec de la saucisse luxembourgeoise et en goût quatre fromages. Outre les tartines salées, ils proposent aussi des gâteaux, des snacks salés et sucrés, chauds et à emporter ou à consommer sur place. « Nous voulons également proposer des baguettes et du pain dans l’avenir proche. Les clients nous le demandent souvent », explique Marcelo. Ainsi, le chef de production pense déjà à une extension de la production, qui est pour l’instant encore assez petite.

Esch — une ville multiculturelle

La clientèle est aussi variée que l’offre de May Boulangerie & Pâtisserie. Bien que le local ne soit ouvert que depuis deux semaines, de nombreux habitants d’Esch ont déjà découvert la nouvelle boulangerie. En semaine, il y a beaucoup de clients de passage qui veulent essayer le nouvel établissement et ses produits. Et le week-end, la communauté brésilienne vient découvrir le magasin. « Certains clients reviennent tous les jours. Les uns aiment manger la même chose tous les jours, d’autres essaient chaque jour un nouveau délice. »

Un accord culturel

Le choix du site d’Esch a été une décision stratégique. La situation au sud du pays leur a tout de suite plu. « On retrouve la culture brésilienne et portugaise partout à Esch. », raconte Marcelo. Ils s’y retrouvent également très bien sur le plan linguistique. Ils n’envisagent donc pas de retourner au Brésil et apprennent assidûment le luxembourgeois.

Menu d'accessibilité

Taille de police
Zoom