Café Nostalgie – Un café traditionnel aux tendances modernes

Café Nostalgie – Un café traditionnel aux tendances modernes
Gastronomie

Le Café Nostalgie se trouve en pleine Avenue de la Gare à Esch-sur-Alzette. Dora Lopes y assure le service depuis cinq ans, son patron ayant repris le café il y a 15 ans déjà. Avec beaucoup de convivialité, elle lit les souhaits des clients sur leurs lèvres.

Entre deux mondes

Dora s’occupe de la vaisselle, pendant que quelques clients savourent leur boisson ou passent un moment devant une des nombreuses machines à jeux. « C’est un peu notre concept : un café traditionnel avec quelques adaptations modernes. D’un côté, vous avez les machines à jeux et de l’autre côté, nous sommes un des rares cafés où on peut toujours suivre les courses de chevaux », explique Dora. Des jeux de billiards et de fléchettes arrondissent l’offre au niveau du divertissement.

Une offre traditionnelle

Au niveau des boissons, Dora assure que le Café Nostalgie offre tout ce que l’on connaît d’autres cafés. Cependant, une partie de la clientèle est fan de ses cocktails à la Dora. « Ce sont des créations spéciales que je fais parfois. Certains clients me le demandent et je prépare une boisson spécialement pour eux. Je connais bien leurs goûts préférés », dit-elle. Il va de soi que les bonnes relations que Dora a construites avec sa clientèle vont de loin pour attirer un bon nombre de clients.

Des rencontres

Une clientèle bien diverse se rencontre au Café Nostalgie tous les jours. La majorité d’entre eux sont des réguliers que Dora connaît bien. Une cliente boit son café et lui raconte les soucis qu’elle a eus avec sa télévision. Dora, multifonctionnelle et pas facilement distraite, lui donne quelques astuces entre les réponses à mes questions, nettoyant des verres en même temps. La cliente semble rassurée par les conseils de Dora. « Certains de nos clients viennent depuis longtemps, parfois déjà depuis l’existence du café », raconte-t-elle.

À la maison

La clientèle paraît à l’aise au Café Nostalgie. Dora y est tous les jours. « C’est comme une famille. Les gens se sentent à la maison ici », dit-elle. Dora aussi se sent à la maison à Esch et au Café Nostalgie : « J’ai grandi ici. Aujourd’hui, j’habite de l’autre côté de la frontière, mais Esch restera toujours ma ville préférée », ajoute-t-elle. Il est clair que le Café Nostalgie restera aussi à jamais le café préféré de ses habitués, du moins tant que Dora s’y occupera de leurs boissons et de leurs soucis.