Les favoris de… Ronnie Gerber

Les favoris de… Ronnie Gerber
Découvrir, Esch2022

Ronnie Gerber, responsable de communication, marketing et relations publiques pour Esch2022, se rappelle bien son enfance quand il habitait à Colmar-Berg et visitait souvent sa famille au Minett. « J’étais déterminé dès le début d’aller vivre à Esch dès que possible, » raconte Ronnie. « Chaque visite de famille au Minett était comme des vacances, et, à l’époque, le trajet ressemblait à un véritable voyage, vu l’absence d’autoroute pour connecter Colmar-Berg et le sud du pays. » Le caractère multiculturel, la diversité et la vivacité dans les rues d’Esch ont marqué Ronnie et, après ses études, il  a pris le temps de découvrir chaque commune de la région du Minett.

„À déguster sans modération!“

Ronnie Gerber

Toutefois, Esch reste sa ville préférée et Ronnie nous fait découvrir ses endroits favoris. Pour manger, il dit : « Facile ! La pizzeria Domanni, rue du Brill. Selon les Eschois, et pleins d’autres d’ailleurs, ce sont les meilleures pizzas du pays, préparées par Dominique, ancien pizzaiolo du mythique Lema, lieu incontournable quand on parle « pizza » à Esch. A déguster sans modération 😉 »

Pour boire un verre, Ronnie nous indique deux cafés bien connus à Esch. « J’ai une affinité pour le Ratelach à la Kulturfabrik, un endroit convivial loin des bruits de la rue et proposant un cadre plus qu’accueillant. Sinon, le Pirate à Esch-Lallange que je fréquente de temps en temps pour retrouver des potes de longue date. » Puis, pour faire la fête, Ronnie pense à de nombreux endroits : « Le Gaalgebierg, le quartier  Hiehl ou encore les Leiffrächen (entre Esch et Kayl) pour un verre entre amis, un petit match de foot spontané ou un BBQ plus au moins festif. »

Cependant, Esch ne propose pas seulement des endroits incontournables pour régaler ses papilles. Ronnie aime aussi « les étangs derrière le Schlassgoart, un endroit idyllique pour se détendre et prendre l’air, le Gaalgebierg et le Schëfflenger Bierg pour améliorer son cardio. Sinon, il reste encore la librairie Diderich pour bouquiner ou le quartier Aal Esch ».  Le weekend, « ne faisant plus de sport de façon régulière », Ronnie nous « propose quand même les gradins de la Jeunesse Esch pour suivre le champion record du Luxembourg. Tranquille, avec une blonde bien fraîche (oui, c’est du sport aussi ;)).»

Il reste toujours des nouveaux endroits à explorer.

Ronnie Gerber

Ronnie qui n’est pas vraiment fan de shopping nous recommande néanmoins « la boulangerie Jos et Jean-Marie (rue de l’Hôpital), anciennement boulangerie Simon, qui fait le meilleur pain de la ville ». Même pour un ancien Eschois comme Ronnie, il reste toujours de nouveaux endroits à explorer. « Il me reste encore à découvrir le Chiche!, installé récemment à Esch. »

« Ce qui m’a toujours plu à Esch, c’est à mes yeux, la seule ville luxembourgeoise ayant un flair « international ». De sa mixité naturelle s’est formée une population tellement diversifiée et culturellement riche qu’on peut oublier qu’on est au Luxembourg. La « Bouneschlupp », le « Bacalhau » ou encore les « Falafel », tout cela fait partie d’Esch. »