Escher Geméisguart — Proche des citoyens, proche de la terre

Escher Geméisguart — Proche des citoyens, proche de la terre
Découvrir, Shopping, Education & Recherche

Les adeptes du marché à Esch et beaucoup de promeneurs qui aiment se balader au Gaalgebierg le connaissent bien : Le Escher Geméisguart. Beaucoup d’Eschois s’y approvisionnent régulièrement en légumes. Mais c’est quoi exactement, un Geméisguart ?

L’Escher Geméisguart n’est pas seulement un jardin potager, mais également un projet qui réunit plusieurs bonnes idées de manière innovante. Mesure d’insertion de travail, programme éducatif, producteur de légumes locaux et bio – ce ne sont que quelques aspects de cette belle initiative du CIGL Esch.

Une grande envergure

Mathieu Tassin, coordinateur de projet du Escher Geméisguart, est à la tête d’une équipe bien rodée et motivée. Avec l’aide de son groupe administratif, il gère actuellement quelque 18 personnes en phase d’insertion. « Il ne s’agit pas seulement de former les gens, mais aussi de transmettre des valeurs et de la motivation, et de valoriser le travail », explique-t-il.

Ainsi, l’Escher Geméisguart s’occupe de toute la chaîne de production des légumes, de l’ensemencement à la vente sur le marché ou à la livraison aux restaurants et aux maisons relais. « Nos collaborateurs peuvent observer directement le résultat et l’impact de leurs efforts », énonce-t-il.

Retour à la terre

Ensemble avec Kalendula, un jardin pluriel aux mille couleurs, odeurs et saveurs perché sur les hauteurs du village d’Altwies, l’Escher Geméisguart produit environ 35 tonnes de légumes locaux et saisonniers par an. Cette quantité impressionnante se compose de 30 légumes différents, dont 250 variétés au total sont cultivées. « C’est une production respectable, mais nous ne sommes pas une usine. C’est un travail manuel, proche de la terre, biologique et durable », explique Mathieu. Tout ce que l’Escher Geméisguart vend est produit de cette manière, il n’y a pas d’achat et de revente de légumes.

Un projet avec succès

« Il y a une grande demande pour nos produits et aussi une volonté de les développer davantage. La polyvalence du projet est tout à fait particulière », dit Mathieu. En effet, avec la masse de légumes produits, il ne faut pas oublier l’aspect social et éducatif du Geméisguart. Non seulement les travailleurs sont préparés au marché du travail, mais des activités sont aussi régulièrement organisées pour les écoliers. « Nous portons deux chapeaux à tout moment, car l’approche pédagogique reste centrale au projet », explique-t-il.

Proximité aux citoyens

Un grand atout du Escher Geméisguart est aussi sa proximité à la ville d’Esch et ses citoyens. « Nous restons constamment en contact avec les citoyens d’Esch. Le Geméisguart est un espace vert et ouvert. Les gens viennent chercher des légumes, ou bien ici ou sur le marché. Cela crée un véritable lien non seulement entre les gens et le projet, mais aussi avec les personnes en insertion », dit Mathieu.

L’Escher Geméisguart est un projet innovant et plein d’énergie. Sur le site, on sent la motivation de tous les collaborateurs et leurs produits sont rapidement devenus populaires auprès des habitants d’Esch. C’est la récompense d’un projet durable, proche des citoyens et en lien avec la terre.